Communauté de Communes de la Haute deûle

Articles

La cérémonie des vœux est l’occasion de souhaiter une belle et bonne année 2018, de vous souhaiter la réalisation de vos différents projets. C’est donc bien volontiers que je me prête à cet exercice en vous souhaitant à vous tous,élus communautaires, élus municipaux, agents communautaires, partenaires de la CCHD – et votre présence nombreuse illustre certainement même à elle seule les nombreuses initiatives de la CCHD - , ainsi qu’à tous les habitants de nos communes une très bonne et heureuse année 2018.

voeux-2018-1

Pour 2018, je vous souhaite la bonne humeur, voilà le trésor qui se multiplie par l'échange. Elle poussera et fleurira partout où vous l'aurez jetée, que cette belle pensée du philosophe Alain illumine votre année nouvelle.

En ces temps troublés et agités, dans un monde en perpétuel mouvement, dans un contexte de relations internationales fragilisées, les institutions doivent être le cadre rassurant pour les citoyens. Ces institutions, doivent protéger, servir et accompagner l’épanouissement individuel.

Dans ce contexte, nous devons toutes et tous veiller à ce que l’égoïsme, le repli sur soi, le rejet des institutions ne viennent pas mettre à mal le pacte républicain et ses valeurs essentielles au vivre ensemble, et notamment la première d’entre elles, la laïcité. Vous, les agents communautaires, qui êtes au contact de nos populations, qui agissez au quotidien, vous avez un rôle essentiel à jouer. C’est ce qui fait l’un des points importants de vos métiers.

Par vos missions du quotidien centrées sur la proximité avec les habitants, vous avez, chers agents communautaires, contribué au vivre ensemble sur notre territoire.

Sans augmenter les taux d'imposition malgré un contexte financier difficile, amplifié par une baisse drastique des dotations de l'Etat depuis le début du mandat et la suppression des contrats aidés, la politique de désendettement de notre collectivité ne nous a pas empêché d'offrir aux 25 000 habitants de la Haute Deûle un haut niveau de services publics grâce au savoir-faire des agents communautaires dont je tiens à souligner la qualité du travail et de l'engagement au quotidien.

Je sais que des efforts vous ont été demandés depuis le début de ce mandat : ils ont contribué au redressement de notre situation financière même si ce mandat sera toujours celui de la prudence budgétaire.

Je peux assurer, avec mes collègues que cela s'accompagne néanmoins d’un suivi très rigoureux de vos situations professionnelles, avec toujours en tête l’équité entre les services communautaires dirigés par Luc Van Lierde.

Dans une démarche volontariste d’action sociale, nous avons fait le choix de soutenir le pouvoir d’achat des agents communautaires en les incitants à opter pour une protection sociale complémentaire.  Suite à l’avis unanime du Conseil Communautaire fin 2017, nous avons donc mis en place début 2018 une participation financière destinée à tous les agents souscrivant individuellement à une garantie santé dite « labellisée ». L’objectif étant bien entendu de donner un coup de pouce financier à chaque agent ayant justifié d’une adhésion à une mutuelle santé éligible à ce dispositif de labellisation.

Par ailleurs, un Compte Epargne Temps (CET) a été instauré en faveur des agents titulaires et non titulaires de droit public (employés de manière continue) pour leur permettre de capitaliser des jours de congés, de fractionnement et/ou d’ARTT sur un compte et de les utiliser ultérieurement. Je pense notamment au cas le plus courant d’un agent proche de la retraite, le CET lui permettra de partir par anticipation grâce aux jours épargnés à cet effet.

Enfin, toute formation ou toute préparation d’un examen professionnel utile à votre progression individuelle vous est également facilitée, c’est d’ailleurs près de 100 jours de formation qui ont été accordées aux agents en 2017 notamment par le biais du centre national de la fonction publique territoriale. Tout cela sans recours au Compte Personnel de Formation (CPF) c’est un principe auquel je tiens, autant que possible, afin d’encourager les agents à évoluer dans leur parcours professionnel.

Ce service public de la CCHD touche de nombreuses compétences qui bénéficient à  tout à chacun sur notre territoire :

-      La voirie avec l’entretien des 76 km de voiries communales et 190 km de trottoirs ;

-      L’éclairage public avec l’entretien des 3200 points lumineux et des 112 armoires de commande ;

-      Les 44 ha espaces verts avec leur tonte, et la taille des 27 ha massifs et arbustes ;

-      Le scolaire avec l’achat des fournitures et manuels scolaires pour les 2300 élèves de l’enseignement public, l’équipement informatique de nos écoles, et l’organisation des séjours classes de neige ;

-      La culture avec le réseau des 5 médiathèques et le fonds documentaire de 62 000 ouvrages bénéficiant à près de 3 000 abonnés actifs sans oublier les nombreuses animations culturelles ;

-      Le sport avec la salle de gymnastique à Allennes les Marais, la salle Sicot Coulon et les deux terrains de tennis à Bauvin mis à disposition du club de tennis de Bauvin Provin.

En plus de ces compétences historiques de la CCHD, cette première moitié de mandat a même vu la CCHD avancer vers la mutualisation mais aussi la prise de nouvelles compétences :

-      Le schéma de mutualisation  a été mis en place en 2017 avec un ensemble de coopérations intelligentes entre les communes et la CCHD : un service commun d’autorisations Droits du Sol, avec en 2017 près de 240 instructions de dossier, ou le centre de ressources numériques territorial profitant à tous, sont déjà des actions de mutualisation fortes.

Je n’oublie pas également les collaborations intelligentes que nous pouvons nouer avec les Communes : la mise à disposition de la médiathèque pour les programmes d’activités de la semaine bleue et les ateliers lecture à l’épicerie sociale d’Annoeullin sont des exemples significatifs d’un travail en commun permettant d’offrir un service public de qualité, des actions qui pourront s'amplifier au cours de ces prochaines années,

Cette démarche de mutualisation se veut évolutive, elle privilégie le volontarisme, et elle s’appuie avant tout sur les besoins et avis des communes, quels que soient le domaine traité et la phase du projet.

-      Des compétences tournées vers l’avenir prises par la CCHD afin de préparer l’avenir de notre territoire ont été pleinement excercée en 2017 avec le lancement des projets d'aménagement numérique et l’élaboration du PLUI, j'y reviendrai ;

-      Enfin, la loi Notre planifie un certain nombre de compétences nouvelles pour notre intercommunalité : après le ramassage des déchets ménagers, compétence que nous avons déléguée au SIRIOM et je salue son Président Alain Randour, la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (Gemapi) et l’assainissement sont depuis le 1er janvier des compétences de notre intercommunalité.

voeux-2018-1

Beaucoup de compétences, beaucoup de projets, pour notre intercommunalité dont le périmètre des compétences aura très largement évolué au cours de ce mandat.

Des actions sur lesquelles nous avons largement communiqué et échangé avec la population grâce à une communication multi-supports qui a plusieurs objectifs :

-      Valoriser encore davantage le travail des agents communautaires auprès des habitants de nos communes, rendre plus visible l’action de la CCHD

-      Changer l’image extérieure de la CCHD, notamment auprès de nos voisins territoriaux ou de nos partenaires institutionnels.

Des compétences multiples qui se sont traduites par des actions fortes en 2017.

Les réalisations de nos services techniques communautaires ont été nombreuses : attendu depuis 15 ans, le club House de la salle de tennis à Bauvin a permis de donner une nouvelle dimension à cette salle communautaire et d’accueillir enfin convenablement les sportifs dans des vestiaires et sanitaires flambants neufs.

Ces travaux réalisés en régie sont une démonstration du savoir-faire de nos services communautaires, et je tiens tout particulièrement à féliciter mes agents,

cette salle est exemplaire en termes d'accessibilité aux personnes à mobilité réduite et nous aurons prochainement l'occasion de la visiter avec les membres associatifs de la commission accessibilité de la CCHD, avec pourquoi pas une future démonstration d'handi tennis.

Ces nouvelles installations bénéficieront notamment à une belle association dont nous connaissons tous son dynamisme sous l'impulsion de son Président, Pascal Hannard ; avec ces nouvelles installations, le club prend une nouvelle dimension, avec son premier Open de tennis organisé en avril prochain.

De nombreux travaux de voirie ont également été réalisés en régie sur les différentes communes de la CCHD : la remise en état de bordures et trottoirs rue de la Gare et rue Victor Hugo à Annoeullin, rue Lafayette et Anatole France à Provin, rue Gambetta, résidences Marx Dormoy et Balzac à Bauvin en sont des exemples.

Des travaux d'éclairage public ont été réalisés rue des 4 maisons, en complémentarité avec les interventions du SIASOL,

Par entreprise, la remise en état des bordures et un tout nouveau revêtement ont été réalisés Rue Etienne Dolet Prolongé à Provin-Bauvin  et sur une première portion du Vent de Bise à Annoeullin, la seconde phase étant planifiée après la fin du chantier du lotissement des 41 maisons réalisé par Pierre et Territoires.

En 2017, le réseau des médiathèques a proposé tout au long de l’année, une programmation culturelle variée et pour tous les âges.

Avec des rendez-vous réguliers comme les heures du conte, les lectures pour les bébés, les clubs lecture ou les ciné-café et ciné-mômes, les médiathèques d’Allennes-les-Marais, Annœullin, Bauvin, Carnin et Provin se sont adressées à tous,

D’autres rendez-vous plus ponctuels ont permis de partager de bons moments autour d'expositions, d'animations, d'ateliers et de spectacles :

-une dizaine d'ateliers tels que la réparation de vélos, le compost, la peinture, des ateliers cosmétiques, la fabrication de bière artisanale,

-une quinzaine d'expositions comme par exemple celle sur  Albert Ball ou autour du light Painting.

-5 spectacles avec notamment Epinards et Porte Jaretelles 2 à Annoeullin ou le petit abri à Provin ou la nuit des bibliothèques en octobre dernier ayant attiré plus de 500 personnes.

Cette grande satisfaction envers notre offre culturelle se traduit également par quelques chiffres : près de 3000 abonnés et plus de 150 000 prêts sur l'année 2017.

La CCHD est connue pour son activité culturelle, mais aussi de plus en plus, pour son offre sportive avec les activités de Gymnastique ou d’activités sportives. Après une profonde réorganisation des services de Sicot Coulon, 2017 a concrétisé les objectifs que nous nous étions fixés avec les agents et l'association Gym Danse : Aujourd’hui Sicot Coulon, c’est plus de service public, plus d’activités pour les enfants avec notamment comme nouveauté des journées sportives pendant les vacances scolaires, beaucoup plus d’activités dans les écoles (31 classes soit près de 800 enfants de la CCHD) et la poursuite du partenariat avec l’Institut Médico-Educatif d’Annoeullin (IME) pour profiter des installations de la salle de gymnastique. Cette nouvelle organisation c’est aussi une plus grande indépendance, et la sécurité qui va avec, pour l’association Gym Danse dont je salue la Présidente, et qui a pu développer ses activités, notamment en proposant de nouveaux créneaux de baby gym le week end.

Autre action en faveur des plus jeunes, les classes de neige auront de nouveau été une grande réussite en 2017 : c’est près de 300 enfants qui ont découvert les joies de la montagne et du ski à Châtel et à La Chapelle d’Abondance. Une belle réussite pour une activité importante de nos services, sans oublier la prise en charge financière de plus de 70 sorties scolaires ces 12 derniers mois.

voeux-2018-1

Cette cérémonie des vœux est aussi et surtout destinée à vous dire ce que nous allons faire ensemble en 2018.

Une action que j’ai envie de résumer en 2 points : contribuer à l'avenir du territoire et promouvoir la proximité avec nos habitants

L'avenir du territoire, c'est  un territoire connecté, avec le déploiement de la fibre optique,

Le numérique pour tous, que ce soit dans le développement des infrastructures et des usages innovants est un moyen de construire une attractivité forte pour nos 5 communes, c’était le sens de notre engagement collectif dès le début de mon mandat.

Vous avez pu le constater sur les communes d'Annoeullin, d'Allennes les Marais et de Carnin, des entreprises procèdent aux premiers travaux d'installation des équipements nécessaires à l'installation du très haut débit sur notre communauté de communes, la pose du NRO (Noeud de raccordement optique) ayant eu lieu en décembre dernier sur un terrain situé sur la zone d'activité d'Annoeullin ; 

D'ici fin 2019, ces 3 communes seront intégralement couvertes par la fibre optique, avant Bauvin et Provin qui le seront en 2021.

C’est le syndicat mixte la fibre numérique 59 62 auquel adhère la CCHD au côté de la Région et des Départements qui met en œuvre, par le biais d’une délégation de service public attribuée à la société AXIONE, filiale du Groupe Bouygues, le déploiement sur notre territoire ;

La CCHD qui consacre 800 000€ à ces travaux sera donc une des premières intercommunalités à pouvoir offrir la possibilité à ses habitants et à ses entreprises de sa raccorder à la fibre sur un réseau public ; les usagers bénéficieront de tous les avantages d'une connexion THD avec des services de qualité pouvant associer une connexion internet ultra rapide, la télévision et les téléphonies fixe et mobile.

Le réseau leur permettra, qu'ils soient particulier ou professionnels, de bénéficier des nouveaux usages du numérique ainsi mis à leur disposition comme la e-education, la e-santé ou le télétravail.

Des réunions publiques seront organisées au cours du deuxième trimestre pour informer les habitants des possibilités de raccordement et répondre à l'ensemble de leurs questions sur les abonnements disponibles.

Voilà un beau projet d’aménagement du territoire, si important pour l’avenir, pour lequel chacun seul n’aurait pu réussir. Je le redis, c’est en travaillant ensemble que nous avons pu porter les intérêts de notre territoire auprès du Syndicat.

L'avenir du territoire c'est aussi son développement économique et le maintien de l'emploi local

Au cours de cette nouvelle année, la CCHD continuera à être à l’écoute de ses acteurs économiques. Les initiatives seront nombreuses.

Notre feuille de route économique se décline en 4 axes :

        Notre politique d'aménagement du territoire sera tournée vers le développement économique : outre le déploiement de la fibre, les travaux d'aménagement de l'extension de la zone d'activité d'Annoeullin démarreront cette année  ; 30 000 m2 seront consacrés à de nouvelles activités et de nouveaux emplois, tout en garantissant une parfaite complémentarité avec le commerce de centre-ville ; Des travaux d'assainissement seront également réalisés sur la zone d'activité de Provin afin d'en faciliter son extension ;

        Nous aurons un rôle de facilitateur pour nos acteurs économiques, commerçants et artisans en leur donnant accès à un ensemble de formations et d'accompagnements dans le cadre de notre convention de partenariat avec la CCI ; 

        Nouveauté également en 2018, les porteurs de projet, et ils sont nombreux sur notre territoire, bénéficieront d'un accompagnement par la BGE via 3 journées, les 7, 8 et 9 février 2018 à travers une formation Business model ;

        Dans le cadre du contrat de parc sur la zone d'activité d'Annoeullin, des rencontres seront organisées avec les chefs d'entreprise, basées sur leurs besoins du quotidien : la signalétique avec de nouveaux panneaux financés par la CCHD ou l'accompagnement au déploiement de la fibre sont des exemples d'interventions de notre collectivité,

- Les formations aux outils numériques seront poursuivies en partenariat avec nos différents partenaires économiques afin de répondre à une demande toute plus grande d’actions en ce domaine. Des tutoriels pour les professionnels sont également en ligne à travers 70 modules d'e-learning, avec un accompagnement de notre numéricien, en partenariat avec la  Région Hauts-de-France.

- Concernant le domaine de l’emploi, les rencontres jeunes chefs d’entreprise seront poursuivies, car tout dispositif qui permet à un jeune de trouver plus facilement un emploi mérite d’être amplifié. La prochaine rencontre est prévue à Bauvin le 29 mars prochain.

Enfin l'étude sur les comportements de consommation réalisée par la CCI en 2017 qui a mis en évidence le dynamisme et l'attrait économique de notre territoire donnera lieu au lancement d'un groupe de travail avec l'ensemble des communes et les représentants d'acteurs économiques du territoire afin d'opérationnaliser des pistes proposées par la CCI : mieux associer les commerçants à nos manifestations communautaires, assurer une veille active sur la vacance commerciale et utiliser le PLUI pour assurer la continuité du linéaire commercial en centres-villes seront des actions mises en place cette année.

L'avenir du territoire c'est aussi l'élaboration du PLUI qui permettra  d'harmoniser l'ensemble des politiques communales d'aménagement et de réfléchir aux évolutions possibles.

Le PLUI traitera de la consommation des espaces, de développement économique, de l'attractivité du territoire, du cadre de vie et du paysage, du patrimoine, des déplacements tout en prenant bien évidemment en compte l'ensemble des préoccupations environnementales. C'est en quelque mots, un document qui fixera pour les années à venir, les objectifs pour le développement de notre territoire.

Un diagnostic général du territoire sera présenté au cours du premier semestre en 4 réunions: un état Initial de l'environnement, une analyse socio-démographique, une analyse du cadre de vie (déplacements, paysage-patrimoine, équipements), et une présentation du diagnostic pour le volet PLH.

Sur ce dernier point, la conférence territoriale du logement sera lancée en 2018, comme nous l'oblige la loi Notre, afin de faciliter les échanges sur la planification du logement social avec les bailleurs sociaux.

L'avenir du territoire c'est aussi une CCHD volontariste dans sa contribution à la transition énergétique. Nous poursuivrons les permanences de l'Espace Info Energie en partenariat avec l’ADIL, Agence Départementale d’Information sur le Logement, afin de mettre à disposition de nos habitants toutes les informations utiles permettant d’améliorer l’isolement de leur logement et ainsi faire des économies d’énergie non négligeable tout en contribuant à la lutte contre le réchauffement climatique.

Toujours sur le plan environnemental, nous continuerons à travailler avec la Région Hauts de France sur la déclinaison territoriale du PRADDET afin notamment d'obtenir une part de financement importante du projet trame verte et bleue, en partenariat avec la MEL et la CCPC.

Enfin, en collaboration avec le SYMYDEME, nous poursuivrons nos actions de sensibilisation à la réduction des déchets ménagers à travers des conférences et des ressources documentaires grand public sur le 0 Déchets.

La CCHD se montrera aussi particulièrement proche de ses habitants pour promouvoir un cadre de vie agréable

Le réseau des médiathèques prévoit une année 2018 aussi riche en événements et en rencontres.

Rendez-vous dès le mois de février, avec le samedi 4, une vente de livres, le 10 février l'après-midi Just dance en famille, le 16 mars la soirée ciné-soupe et un mois d'avril placé sur le thème du fantastique avec des expositions, des ateliers et des concours.

L'année 2018 sera marquée par 3 grands temps forts : la 4ème édition de ma scène à moi (20 et 21 avril), le spectacle humoristique le gendarme de St Omer le 21 septembre par la compagnie la belle histoire et enfin la 5ème édition de la Nuit des bibliothèques sur le thème de la gastronomie le 13 octobre prochain.

Sous l’impulsion des services communautaires et du Vice Président Gérard Mayor, un important programme de travaux de bordurations et de réfections de trottoirs sera proposé prochainement par la Commission Travaux et réalisé sur le territoire communautaire par nos services. On peut notamment citer, les importantes opérations de rabottages sur Annoeullin et Allennes les Marais ou les travaux d'éclairage public rue Emile Zola à Bauvin.

Concernant l'accessibilité, un guide de sensibilisation et de bonnes pratiques sera réalisé par les membres associatifs de la commission accessibilité de la CCHD.

Outre le déploiement, la question des usages du numérique sera essentielle, à travers notamment notre Centre de Ressources Numériques Territoriales, en partenariat avec la Région des Hauts-de-France.

Les activités autour des usages du numérique seront validées dans le cadre de notre feuille de route numérique tournée vers la proximité :

-         La poursuite des formations aux outils numériques avec la BGE ;

-         L’accompagnement de projets éducatifs innovants dans les écoles en lien avec les TBI que nous finançons ;

-         Des formations au numérique pour les séniors, toutes les 3 semaines, sur des thèmes essentiels du quotidien : les achats sur internet ou les usages de la tablette ;

-         Des ateliers sur le thème de la cuisine en partenariat avec la société POP ;

-         Une soirée Repair café consacré au partage de connaissance ;

-         L'accompagnement du groupe co-working de la Haute Deule, en partenariat avec l'association Je travaille au Vert. Un cycle de débats et de conférence démarre d'ailleurs le mardi 13 février à la médiathèque. Il s'agit là aussi d'une démarche particulièrement innovante de la CCHD.

voeux-2018-1

Une multitude d’actions, avec des acteurs et des partenaires très différents, signe d’une ouverture de notre collectivité, innovante dans ce domaine.

2018 verra également les premiers pas de lancement d’une mini fatlab afin de multiplier les usages du numérique, notamment à travers l’acquisition de l'imprimante 3D et les partages d’expériences avec d’autres intercommunalités, dans le cadre du réseau des numériciens de la Région Hauts-de-France. Vous retrouverez pendant toute l'année des ateliers de créations et de découvertes ainsi que des démonstrations autour de la conception et l'impression 3D.

La feuille de route numérique, déclinée à travers les ambitions de la Région résumera l’ensemble de ces orientations innovantes sur le numérique et sera présentée lors d’une prochaine réunion avec nos nombreux partenaires. Cette feuille de route sur les enjeux du numérique, co-construite par les agents, les élus communautaires, les associations en lien avec le numérique, sera un document indispensable à la sollicitation de fonds européens. Elle a vocation à être une pépinière source d’inspiration pour nos communes.

Voilà à un beau programme pour cette année 2018. Et avec cette cérémonie, je clôture le marathon des vœux à la population. Même s’il ne m’a pas été simple d’assister à l’ensemble des cérémonies, n'ayant malheureusement pas encore le don d'ubiquité, au grand soulagement de ma compagne d'ailleurs, j’y ai pu voir le dynamisme de nos communes, le lien important que les Maires tissent avec leurs habitants. Elles sont aussi pour moi l’occasion d’entendre, chers collègues élus, vos projets structurants, votre vision de l’action territoriale tournée vers l'avenir de vos communes.

Je rassure aussi les nombreux lecteurs de la Voix du Nord : pour reprendre le slogan de campagne du VP aux finances, J'aime Provin, j'assistais d'ailleurs il y a une semaine en sa compagnie, aux vœux de l'US Provin, qui bénéficiera d'un stade avec un éclairage tout neuf grâce à une collaboration intelligente entre la commune et la CCHD.

J'ai bien évidemment entendu le débat autour de l'avenir de la CCHD ;

En 2015, le Préfet nous avait demandé comment nous envisagions l’avenir proche de la CCHD, notamment dans le cadre de la refonte de la carte intercommunale : un rapprochement vers une autre intercommunalité aurait pu être une solution à cette situation financière particulièrement difficile découverte en début de mandat. Cela n’a pas été la solution que nous avons tous retenue il y a 2 ans et le schéma de coopération intercommunale  s'est appliqué à partir du 1er janvier 2017.

Aujourd'hui 2 communes étudient un rapprochement avec la MEL, vous l'avez vu ou entendu, d'ailleurs les premiers contacts entre le Maire d'Annoeullin et la MEL l'ont conduit à annoncer il y a une semaine que cela s'associerait à moins d'impôts pour les habitants et plus d'investissements, notamment en termes de voirie.

En réponse aux premières interrogations sur le manque d'investissements notamment lors des vœux d'Annoeullin en 2017, j'avais d'abord évoqué le besoin à très court terme d'un vrai débat sur les finances et la répartition des compétences facultatives et optionnelles de la CCHD,un rééquilibrage plus optimal des compétences permettant de dégager quelques marges de manœuvre pour un programme d’investissement en voirie plus important d'ici la fin de mandat.

La prise de compétence assainissement peut apporter quelques solutions en ce domaine ces prochains mois ;

Il nous faut prendre le temps de la réflexion, nous en sommes tous d'accord, car, il existe un certain nombre d'interrogations autour d'un rapprochement futur avec la MEL, notamment sur de nombreuses compétences CCHD non exercées par la MEL mais dont la reprise doit être chiffrée et planifiée en termes d'organisation par l'ensemble de nos communes.

Bien évidemment, cette volonté d'Annoeullin et de Provin, si elle se confirme, impacte l'intégralité des communes de la CCHD.

Je souhaite apaiser le débat sur la question et j’ai missionné un bureau d’études spécialisé en accompagnement des collectivités locales afin d’éclairer l’ensemble des élus du territoire sur une éventuelle intégration à la Métropole européenne de Lille.

Cette étude, en plus d'aborder les questions fiscales, évoquées d'ailleurs ces derniers jours dans différents articles de presse,  permettra de prendre tout en compte et en particulier les questions des attributions de compensation, donc à travers elles le coût estimé des compétences exercées par la MEL mais aussi le coût des compétences non transférées. Plus largement, l'ensemble des questions doit être abordé, afin d'avoir un échange avec nos habitants sur l'ensemble de leurs besoins et de choisir l'intérêt général pour nos communes sans opposer investissement et proximité, et  en prenant en compte l'ensemble des compétences intercommunales et enjeux de notre territoire.

La conférence territoriale, regroupant les 5 maires, se réunira régulièrement pour échanger, librement, sereinement, sur l'ensemble des questions.

A titre personnel, tant que je serai président de la CCHD, mon rôle sera de contribuer d'ici la fin du mandat à la sérénité du débat, à la prise en compte de toutes les questions concernant les 5 communes. Il sera aussi et surtout de m'assurer de la poursuite de nos projets dans des conditions optimales tant ils sont importants pour l'avenir de notre territoire, indépendamment de ce débat sur le périmètre de l'intercommunalité. Et bien évidemment, vous me connaissez chers agents communautaires, je serai en première ligne pour valoriser votre travail auprès de nos partenaires, auprès des habitants, et faire en sorte que ce débat n'impacte aucunement vos situations et avenirs professionnels.

Chers agents communautaires, soyez fiers de votre travail pour ces prochains mois car ils touchent à la qualité de vie sur nos communes, mais aussi et surtout à l'avenir de notre territoire, la fibre optique, le PLUI, l'extension des zones d'activité économiques sont des exemples de projets inter-services qui impacteront nos communes pour ces 30 prochaines années, répondant à une attente très forte de notre population.

Voilà le moment de conclure ce discours des vœux. Pour cette année 2018 qui commence, je veux simplement souhaiter à chacune et chacun d’entre nous de nous rappeler, que le bonheur ne s’attend pas, qu’il se décide et se conquiert à chaque instant, qu’il est un état d’esprit plus qu’un objectif, et qu’il ne consiste pas tant à avoir toujours plus qu’à partager, aimer, être utile créer, apprendre chaque jour.

A toutes et à tous, je vous souhaite une excellente année 2018, des vœux de santé conservée ou retrouvée, une santé sans laquelle le reste est difficile voire parfois impossible, des vœux de sérénité avec un sens avéré des valeurs républicaines, une capacité à hiérarchiser les problèmes et les enjeux pour ne pas se disperser et donc s’affaiblir.

Bonne année 2018 à toutes et à tous.

 

voeux-2018-6

voeux-2018-6

Communauté de Communes de la Haute Deûle

  • Tel: 03.20.18.04.18
  • Email

42, rue Nationale BP22 59185 Provin